En 1918, le lycée Pierre Corneille à Rouen accueillait les premiers élèves de la section norvégienne. Cent ans plus tard, de jeunes Norvégiens continuent, chaque année, de rejoindre ce lycée pour une scolarité en français ! Le 24 septembre une cérémonie marquera le centenaire de cette coopération unique entre la France et la Norvège. Pour fêter l’événement une importante délégation norvégienne et de nombreux anciens élèves se rendront à Rouen.

 

En septembre 1918, sous l’impulsion du sénateur Honnarat et du professeur Verrier, 42 élèves norvégiens intégraient le lycée Corneille, ils constitueront la première promotion de la section norvégienne. Seule la Deuxième Guerre mondiale viendra interrompre le programme, de 1938 à 1950. Depuis, chaque année, huit nouveaux élèves norvégiens rejoignent le lycée Corneille pour une scolarité de trois ans, jusqu’au baccalauréat.

Entretemps, deux autres lycées ont ouvert des sections norvégiennes : le lycée Arcissse de Caumont de Bayeux et le lycée Edouard Herriot de Lyon, ce qui permet, au total, à 24 jeunes norvégiens de s’inscrire chaque année en classe de seconde en France. Ces élèves, particulièrement motivés, acquièrent des compétences et développent une double culture qu’ils mettent ensuite à profit dans leur pays ou dans la relation franco-norvégienne. Ils occupent des postes stratégiques dans des domaines variés : l’industrie, la justice, la recherche, la politique, la diplomatie… Ils deviennent de remarquables ambassadeurs et contribuent, sans aucun doute, à l’excellence des relations entre la France et la Norvège.

 

 

Plus d’information