Bonjour Patricia,

Depuis combien de temps votre enfant suit-il des cours à l’Institut français ?

Depuis Pâques 2016, c’est à dire depuis bientôt 2 ans. D’abord il suivait les cours « Pirates » focalisés sur l’oral. Fin 2016,  avec les bases de lecture en norvégien bien en place, il a enchaîné avec les cours « Colibris » (lecture et écriture) qui ont été mis en place à la demande des parents. Les Colibris forment un groupe soudé depuis 1 an avec des enfants de 6 à 8 ans.

Pourquoi avez-vous choisi d’inscrire votre enfant aux cours de l’Institut français ?

Mes enfants sont exposés au norvégien 75% du temps car ils parlent norvégien avec leur papa, leurs grands-parents paternels, à l’école, lors des activités extra-scolaires et avec leurs amis. C’était important pour moi de renforcer leurs bases en français et élargir leur vocabulaire avec des cours et des rencontres en dehors du dialogue avec leur maman au sein de famille, aussi bien pour l’oral que la lecture.

Qu’appréciez-vous à l’Institut français ?

Je suis très satisfaite de la qualité des professeurs: d’abord Aline Dornier et maintenant Stéphanie Blondeau. Nous utilisons également beaucoup la bibliothèque pour emprunter des livres et des DVDs en français. Pour ma part, j’admets que j’apprécie énormément les rencontres hebdomadaires avec les autres parents alors que les enfants sont aux cours. Les cours me permettent de voir mes amis régulièrement. Il y a un vrai espace de rencontre.

Comment est-ce d’élever un enfant dans un milieu bilingue ?

Nous utilisons la méthode OPOL (one person one language) et cela fonctionne pour nous même si nous avons le handicap de ce que le papa ne parle pas le français. Nous n’avons de ce fait pas de langue commune dans la famille. Afin d’encourager et de permettre l’expression orale en français il faut les exposer beaucoup et être conséquent :  livres, musique, jeux, films, contact avec d’autres enfants et adultes. Les cours qu’offre l’institut français me soutiennent dans cette démarche.

Depuis combien de temps vivez-vous en Norvège ?

J’ai quitté la Belgique pour la Norvège il y a 11 ans et demi.