Un ours polaire sur l’île de Prins Heinrich-øya. ©Gregory Tran, AWIPEV Research Base.

 

Dans le cadre de la Journée Internationale de l’Ours Polaire, le samedi 27 Février 2021, nous avons interviewé Lucas B., employé de l’Institut polaire français Paul-Émile-Victor (IPEV) à Ny-Ålesund (au Svalbard) depuis Juin 2020.

Lucas est mécanicien-logisticien pour l’IPEV sur la base scientifique AWIPEV. Durant l’été, Lucas a aperçu régulièrement des ours polaires aux alentours de la base. Depuis les bâtiments, il a une vue dégagée sur le fjord et sur l’île de Prins Heinrich-øya située à 400m du rivage. Cette île, inclue dans la réserve ornithologique de Kongsfjorden, est particulièrement fréquentée par les ours polaires : ils viennent se nourrir des œufs des oiseaux et chasser les phoques qui se prélassent sur le banc de sable.

Lucas et ses collègues ont pu observer l’un d’eux se nourrir d’un phoque sur la plage, un autre faire des allers-retours à la nage entre l’île et la plage. Une femelle et ses deux petits ont même été entrevus sur le rivage en Février 2020.

L’ours polaire est un animal très curieux, qui n’est pas craintif de nature. Il n’est pas rare que l’un d’entre eux s’approche du village de Ny-Ålesund, pour se nourrir des œufs d’oiseaux nichés aux alentours ou par simple curiosité. Les employés doivent alors se mettre à l’abris dans les bâtiments et contacter le « watchman », qui se chargera de faire éloigner l’ours polaire en utilisant un pistolet de détresse.

L’hiver, il n’y a pas d’oiseaux sur l’île et les ours polaires migrent plus au Nord de l’archipel. Lucas en a tout de même aperçu deux cet hiver.

 

Nous remercions Lucas pour son témoignage et nous lui souhaitons bon courage dans la suite de sa mission sur la station. Nous remercions également Gregory pour ces belles photographies.

 

La mère et ses deux oursons. ©Gregory Tran, AWIPEV Research Base.