La mission scientifique est heureuse d’annoncer les lauréats 2015 du programme d’échange scientifique Åsgard.

Ces chercheurs seront invités à venir une semaine en Norvège pour rencontrer leurs homologues norvégiens.

Les objectifs du programme Åsgard sont les suivants :

  • Développer les échanges scientifiques entre la France et la Norvège
  • Favoriser l’émergence de coopérations en recherche et en transfert de technologie
  • Permettre aux chercheurs français et norvégiens d’étendre leurs réseaux internationaux.
     

Cette année encore le profil des lauréats est varié. Ainsi nous aurons la chance de recevoir les chercheurs suivants :

Omar BENZAKOUR, du laboratoire de signalisation & transport ionique membranaire de l’Université de Poitiers, étudie la vitamine K. Il s’intéresse particulièrement à son rôle dans la biologie vasculaire. Il aime par ailleurs partager son savoir autour de l’hématologie et de l’histoire du sang du Moyen Âge à aujourd’hui.

Sabine BOUCHE-PILLON, de l’École de la Nature et du Paysage de Blois (ENSNP / INSA Centre Val de Loire), viendra rencontrer des chercheurs norvégiens s’intéressant à l’écologie urbaine appliquée à l’urbanisme. A la croisée de la gestion territoriale, du paysagisme, de l’écologie et de  l’urbanisme, elle s’intéresse particulièrement à l’étude socio-écologique des milieux urbains afin de s’assurer d’une gestion durable de la ville et de ses politiques de développement durable.

Yves CANAC, du laboratoire de Chimie de Coordination du CNRS de Toulouse, travaille sur l’élaboration de ligands carbonés et phosphorés. Son ambition à travers ses recherches est entre autres de promouvoir la catalyse organique, plus respectueuse de l’environnement.  

Marian CHATENET, du laboratoire d’Electrochimie et de Physicochimie des Matériaux et des Interfaces de Grenoble INP, s’intéresse aux applications de l’électrochimie et de l’électrocatalyse dans le domaine de la production/conversion d’énergie propre.

Ahmed CHEMORI, du laboratoire d’informatique de robotique et de microélectronique de l’Université de Montpellier, s’attèle à améliorer la commande des systèmes robotiques complexes et leur application en robotique marine et sous-marine.

David MUNOZ-ROJAS, du laboratoire des Matériaux et du Génie Physique de Grenoble INP, étudie la synthèse des matériaux, et plus précisément les matériaux conducteurs transparents pour des applications dans l’optoélectronique. Les débouchés de son travail peuvent toucher l’énergie (photovoltaïque) ou encore les technologies de l’information et de la communication.

Eric SCHMIDT, du service de neurochirurgie de l’hôpital de Purpan (Centre Hospitalier Universitaire) de Toulouse, est animé par la recherche translationnelle sur le vieillissement cérébral. Par delà les aspects physiologiques liés au vieillissement, il souhaite comprendre et améliorer la prise en charge des personnes en perte d’autonomie, autant sur les aspects neurologiques que par une approche de santé publique.

Antoine ROUILLY, du Laboratoire de Chimie Agro-Industrielle (LCA) à Toulouse, s’intéresse aux agro-matériaux, les polymères naturels plus particulièrement. Ses recherches concernent la mise au point de nouveaux matériaux biodégradables et la valorisation de co-produits de l’agriculture ou de premières transformations.

 

Pour consulter la liste des lauréats : Lauréats Åsgard 2015