Le nouveau documentaire « Le IIIème Reich n’aura pas la bombe » de Nicolas Jallot sera projeté le 17 septembre à la Cinemateket d’Oslo en présence du réalisateur. Il retrace les événements qui ont conduit durant la seconde guerre mondiale à la « bataille de l’eau lourde », dans laquelle Jacques Allier, ancien président de la Chambre de Commerce Franco-Norvégienne a eu un rôle majeur.

1939. En Allemagne c’est Werner Heisenberg qui est le plus talentueux et le plus avancé en matière de recherche nucléaire. En France, les recherches se font sous l’égide du couple Irène Curie et son époux Frédéric Joliot-Curie. A partir d’octobre 1939, ils réalisent leurs recherches sous la tutelle d’un organisme nouvellement créé, le CNRS. Une folle course contre la montre s’engage alors, mobilisant scientifiques, politiques et services secrets. Car pour avancer dans leurs travaux, les scientifiques allemands et français ont besoin d’une substance, rarissime, produite par une seule usine au monde en Norvège : l’eau lourde. Qui aura l’eau lourde aura la maîtrise de l’atome. C’est la plus incroyable et secrète des batailles de la Seconde Guerre mondiale. On l’appelle la Bataille de l’eau lourde. Mais le IIIe Reich n’aura pas la bombe. Résistants norvégiens, savants français et chercheurs américains l’empêcheront.

17 septembre – 18h Projection organisée dans le cadre des 100 ans de la Chambre de Commerce Franco-Norvégienne

Plus d’informations