Le pôle gestion de l’Institut français de Norvège propose d’accueillir à Oslo un(e) stagiaire (durée de 3 mois de mai à juillet 2022) pour recevoir un appui apprécié de l’archivage des documents de l’institut.

Adresser CV et lettre de motivation avant le 31 mars 2022 par courriel en précisant dans l’objet « candidature stage archives » à jandre@france.no

 

Missions proposées

La principale mission consiste à appuyer le pôle gestion dans la mise en place de l’archivage des documents de l’institut : l’organisation des dossiers, leur tri et leur classement et la préparation pour envoi à l’archivage.

Le-la stagiaire sera rattaché(e) au pôle gestion et sera amené(e) à collaborer avec l’ensemble des agents de l’institut dans le cadre du traitement des documents à archiver.

 

Connaissances recherchées :

  • Formation universitaire ou équivalente (Bac+3).
  • Avoir une bonne maîtrise de l’anglais et du français est essentielle. La maîtrise du norvégien est appréciée mais non nécessaire.
  • Techniques de recueil et traitement de l’information
  • Maitrise des outils bureautiques (Pack office 365)

 

Qualités recherchées :

  • Sens de l’organisation, rigueur, autonomie et polyvalence.

 

A l’issue du stage, un court rapport de stage sera produit et inclura un récapitulatif des différentes activités menées et de leurs impacts.

Ces missions supposent de se coordonner en interne avec les acteurs des différents pôles mais également d’assurer un suivi administratif et logistique. Selon les besoins, des tâches ponctuelles liées au fonctionnement général de l’Institut pourront également être confiées au-à la stagiaire.

 

Conditions du stage

Le stage proposé est d’une durée de 3 mois. En fonction des disponibilités de l’étudiant, il commencerait idéalement le 2 mai 2022.

Le stage est soumis au code de l’éducation. Le stagiaire recevra donc la gratification prévue par ledit code. L’attention des candidats est attirée sur le coût élevé de la vie à Oslo.

 

Pour pouvoir se porter candidat, l’étudiant devra :

1/. être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français ;

2/. être affilié à la sécurité sociale française ;

3/. être en mesure de fournir une convention de stage signée par son établissement de rattachement.