Photo Pierre Dugowson

 

Pierre Dugowson, réalisateur chez COSMONAUT391, et la glaciologue Heidi Sevestre ont monté un projet de mini série documentaire sur l’archipel du Svalbard intitulée Heidi’s Ice. Constituée de 4 épisodes de 13 minutes, cette série a pour objectif de suivre Heidi Sevestre dans ses travaux de Glaciologue au Svalbard pour sensibiliser le public sur le changement climatique. Elle sera diffusée par TV5 Monde en 2023.

L’institut Français de Norvège soutient ce projet en finançant la mobilité de Pierre Dugowson au Svalbard pour le tournage de la série. Deux déplacements sont prévus en 2022, l’un en avril et l’autre en octobre.

Nous avons interviewé Pierre à son retour en France après le premier déplacement au Svalbard et les premières prises. Voici un résumé de notre discussion, voici son histoire :

Pierre Dugowson s’est rendu dans cet archipel de l’Arctique en avril. Le tournage a eu lieu à Longyearbyen et aux alentours du glacier Negribreen pendant une semaine. Cette expérience a été une vraie découverte pour lui ! Ce n’est que depuis son retour en France que Pierre mesure l’impact de ce voyage au Svalbard sur lui.

Pierre est parti avec une feuille blanche. Pour la première fois de sa carrière, il partait seul et sans scénario. Il savait ce qu’il voulait transmettre, donner la parole à une scientifique qui est totalement déterminée à transmettre ses connaissances, ses expériences et ses voyages… Le scénario a donc été pensé sur place, au gré des longues traversées en motoneige, des discussions avec Heidi, et des images qui s’offraient à leurs yeux. Il a fallu concéder avec les conditions particulières d’un tournage en Arctique : la luminosité, les couleurs, les conditions météorologiques et de terrain… Certains plans de route ont été déviés, certaines prises ont été réajustées : Pierre et Heidi ont dû s’adapter à la nature, à l’Arctique, rester concentrés et dessiner petit à petit le scénario.

Dès son arrivée à l’aéroport, Pierre a été émerveillé par la vue sur le fjord, et une émotion très forte l’a envahi. Il compare cette première vision de l’Arctique et du Svalbard, implacable mais en aucun cas agressif, à Heidi elle-même. Malgré les difficultés d’un tel tournage, sans équipe technique, avec le strict nécessaire pour le matériel et dans un environnement extrême, Pierre et Heidi ont travaillé ensemble dans une ambiance inspirante, en phase, ce qui a rendu tout plus facile.

Pour reprendre les mots de Pierre :

« Ce tournage n’est ni un documentaire sur les glaciers, ni un portrait d’Heidi Sevestre. L’objectif est de transmettre la vision d’Heidi en tant que glaciologue au Svalbard. Ce n’est pas un documentaire moralisateur ou accusateur, mais de sensibilisation. »

En conclusion, cette première expérience en Arctique a été un succès pour Pierre.

Depuis son retour, Pierre a commencé à trier et à traiter les documents accumulés. Il prépare maintenant son second voyage au Svalbard en octobre 2022 avec Heidi Sevestre afin de pouvoir poursuivre le tournage de la série documentaire.

 

Nous souhaitons à Pierre et Heidi un bon tournage en octobre, et espérons bientôt obtenir plus d’informations sur les épisodes! Nous avons hâte de pouvoir visionner la série documentaire avec le public de l’Institut Français de Norvège.