7 films du réalisateur touche-à-tout et maître du suspense seront présentés à la cinémathèque d’Oslo du 2 janvier au 6 février. La cinémathèque de Bergen proposera également 5 de ses films du 12 janvier au 9 février, tandis que « Le salaire de la peur » sera diffusé dans toutes les cinémathèques de Norvège pendant la même période. Ouvrez l’oeil !

 

Henri-Georges Clouzot était un réalisateur polémique, technicien de la lumière, maitre du suspense (une référence pour l’autre maitre, Hitchcock), collectionneur d’art, directeur d’acteurs tyrannique, passionné de photographie, de peinture et de musique, et chercheur incessant du mouvement. Il pose un regard pessimiste et satirique sur la société de son époque et est aujourd’hui reconnu à la fois comme un classique et un précurseur.

Découvrez 7 de ses films au cour de ces rétrospectives et retrouvez Brigtte Bardot, Simone Signoret, Yves Montand, Romy Schneider, Laurent Terzieff, Pierre Fresnay, Paul Meurisse et Pablo Picasso !

– « L’Assasin habite au 21 » (1942) Quatre crimes sont commis dans le quartier de Montmartre. Tous sont signés M.Durand. Le commissaire Wens mène l’enquête et découvre les fameuses cartes de visite de la pension de famille « Les Mimosas ». Il se fait inscrire comme pensionnaire. Les méfaits continuent. Croyant avoir trouvé le coupable, Wens interroge Linz, qui avoue. Mais au même moment un nouveau crime est commis. Inspiré du roman de Stanislas-André Steeman.

– « Le Salaire de la peur » (1951) Un groupe d’européens échoue en Amérique Centrale. L’aventure, le besoin d’argent, le danger, la violence, la haine et l’amitié se mêlent et créent une atmosphère d’angoisse qui mènera l’aventure vers une fin tragique. D’après le roman éponyme de Georges Arnaud.

– « Les Diaboliques » (1954) Dans une institution destinée à l’éducation des jeunes garçons, Christina et Nicole, respectivement épouse et maîtresse du directeur Michel Delasalle, s’associent afin d’assassiner l’homme qu’elles ont fini par haïr. Mais quelques jours après leur méfait, le corps de Michel disparaît. Adapté d’un roman du célèbre tandem Pierre Boileau et Thomas Narcejac.

– « Le Mystère Picasso » (1956), documentaire « Le Mystère Picasso est la plus prestigieuse et la plus célèbre des tentatives de filmer un artiste au travail, de pénétrer dans la création… Clouzot met en place un dispositif à la fois simple et éloquent, avec la complicité de Picasso. Il réalise une spectaculaire mise en scène de la peinture qui s’inscrit à la fois dans l’histoire de l’art et dans celle du spectacle  » (Zeuxis n°32 Mai 2007)

– « La Vérité » (1960) – uniquement à Oslo Dominique Marceau est jugée pour meurtre. Son amant, Gilbert, a été retrouvée mort, assassiné. Après une tentative de suicide ratée, la voilà devant juges, jurés et procureur, forcée de se remémorer une relation intense et tragique.

– « La Prisonnière » (1968) – uniquement à Oslo Le soir d’un vernissage, la compagne d’un artiste découvre le penchant pervers du directeur de la galerie pour les scènes de soumission sexuelle qu’il photographie. Bientôt elle devient son modèle, prisonnière de ses fantasmes et de ceux du photographe.

– « L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot » (2009) En 1963, Henri-Georges Clouzot écrit un scénario original intitulé L’Enfer, qui raconte la tragédie de la jalousie maladive. Il choisit Romy Schneider, 26 ans, et Serge Reggiani, 42 ans, pour être les vedettes de L’Enfer. Un projet énigmatique et insolite, un budget illimité, un film qui devait être un événement cinématographique à sa sortie. Victime d’une crise cardiaque, le réalisateur ne finira jamais ce film. Après 43 années d’oubli, les auteurs retrouvent 183 boites de pellicule négative, tout ce qu’il reste de cette aventure chaotique et inachevée : l’occasion de raconter l’histoire d’un naufrage magnifique et de découvrir des images incroyables.

Plus d’informations :
A Oslo : https://www.cinemateket.no/henri-georges-clouzot
A Bergen : https://www.cinemateket-usf.no/
A Lillehammer : https://www.facebook.com/cinemateketlillehammer
A Stavanger : https://www.xn--slvberget-l8a.no/
A Tromsø : https://www.verdensteatret.no/
A Trondheim : http://www.cinemateket-trondheim.no/