Le Pôle scientifique et universitaire de l’Institut Français de Norvège met en place une veille universitaire pour vous informer des actualités de l’enseignement supérieur en Norvège.

 

  • Classements et statistiques récentes

 

08.06.2021 – L’Université de Bergen et l’océanographie

Dans le classement mondial de Shanghai traitant des sujets académiques (Global Ranking of Academic Subjects – GRAS), l’Université de Bergen est encore une fois classée parmi les 10 meilleures universités au monde dans le domaine marin. Ce classement existe depuis 2017 et classe les universités dans 54 disciplines différentes. L’Université de Bergen figure dans le top 10 mondial depuis ces 4 dernières années pour le sujet « Océanographie ». L’Université de Bergen a été classée en 10ème position alors qu’elle avait été classée 7ème en 2020 et 8ème en 2019. Cette année, le top 10 est composé de 3 autres universités européennes qui se situent en Allemagne (l’Université de Bremen, 7ème), aux Pays-Bas (l’Université d’Utrecht, 6ème) et en France (l’Université de Sorbonne, 3ème). L’Université de Bergen se félicite d’être partenaire avec les 3 premières universités de ce classement : l’Université de Washington (USA), l’Université de Californie, San Diego (USA) et l’Université de Sorbonne (France).

Plus d’informations

 

08.06.2021 – NTNU : 8 projets retenus dans le cadre du programme « UTFORSK »

La direction de l’internationalisation et du développement de la qualité dans l’enseignement supérieur (Diku) va allouer un peu plus de 100 millions de couronnes norvégiennes (environ 10 millions d’euros) à 13 établissements d’enseignement supérieur norvégiens dans le cadre de l’appel à projets « UTFORSK ». Le programme « UTFORSK » a pour objectif de renforcer l’avenir durable dans l’enseignement supérieur. Ce programme soutient l’établissement de relations de coopération durables entre la Norvège et le Brésil, le Canada, l’Inde, le Japon, la Chine, la Russie. Depuis 2020, 3 nouveaux pays ont été sélectionnés pour développer une coopération plus étroite en matière de recherche et d’éducation : l’Afrique du Sud, la Corée du Sud et les États-Unis.

Sur un total de 35 projets sélectionnés, NTNU se place en première position avec un total de 8 projets retenus. L’Université d’Oslo et l’Université du Sud-Est de la Norvège se partagent la deuxième place avec un soutien de 5 projets pour chacun de ces deux établissements. Ces différents projets contribueront principalement à augmenter le nombre d’étudiants en échange et à développer la qualité de l’enseignement et de la recherche.

Plus d’informations

 

  • Pratiques innovantes en matière d’enseignement

 

21.04.2021 – Un master norvégien accrédité par le programme européen EFMD

L’école de business de l’Université de Stavanger s’est vue accréditer son master « Business Administration » par le programme d’accréditation de l’EFMD (European Foundation for Management Development). C’est la première école de business norvégienne à se voir accréditer un programme de formation par cette entité. Le programme d’accréditation de l’EFMD est le principal système international d’évaluation, d’amélioration et d’accréditation de la qualité des programmes offerts par les institutions dans le domaine commercial. L’Université de Stavanger se réjouit de cette nouvelle et espère attirer davantage d’étudiants internationaux au sein de son programme d’étude.

Plus d’informations

 

29.04.2021 – Création du premier master norvégien en agriculture urbaine à NMBU

L’Université NMBU se félicite de la création de son nouveau programme de master dans le domaine de l’agriculture urbaine. Cette formation est une grande nouveauté à l’échelle des pays nordiques. Ce nouveau master souhaite offrir aux étudiants une expertise dans les aspects sociaux, technologiques et économiques liés à la production alimentaire urbaine. La formation débutera dès la rentrée 2021.

Plus d’informations

 

10.06.2021 – Cours de remise à niveau à destination des infirmiers norvégiens

L’Université d’Agder propose désormais des cours de remise à niveau sous format digital aux infirmiers qualifiés qui n’ont pas pratiqué cette discipline depuis un certain temps. Cette offre de cours vise à inciter les personnes diplômées dans une formation en soins infirmiers à réintégrer leur profession. La directrice du département des sciences infirmières de l’Université d’Agder, Mariann Fossum, a indiqué que l’idée de création de ce cours était venue au cours de la période pandémique, au printemps 2020. Par la création de ces cours, l’Université d’Agder espère attirer plus de personnes qualifiées pour travailler en tant qu’infirmiers dans le pays.

Plus d’informations

 

10.06.2021 – Ecole d’été internationale de Bergen : étude du développement durable pour les doctorants

L’école d’été pour la recherche (Bergen Summer Research School – BSRS) de l’Université de Bergen a eu lieu en ligne pour la seconde fois du 7 au 17 juin 2021. Ce sont près de 100 doctorants venant de 45 pays différents qui ont participé à cette école d’été. Cette année, le programme de l’école est tourné sur les objectifs de développement durable et est composé de 6 cours traitant des principaux défis mondiaux suivants : la santé reproductive, l’internationalisation de l’enseignement supérieur, les inégalités socio-économiques, les perspectives des sciences psychologiques et sociales sur le changement climatique, le développement durable de la vie sous l’eau et la gouvernance de la corruption. Une plateforme sociale numérique a été développée pour cette nouvelle édition. Les participants peuvent ainsi se rencontrer de manière informelle et explorer la ville de Bergen et son université sous format digital.

Plus d’informations

 

  • Politique et organisation de l’enseignement supérieur

 

06.05.2021 – Etat des lieux de l’enseignement supérieur norvégien pour l’année 2021

La direction de l’internationalisation et du développement de la qualité dans l’enseignement supérieur (Diku) a publié son rapport d’état des lieux sur l’enseignement supérieur norvégien pour l’année 2021. Le thème de cette 3ème édition porte sur l’apprentissage tout au long de la vie et la digitalisation.

Il ressort de ce rapport que le nombre de candidats dans l’enseignement supérieur a augmenté de plus de 13% sur l’année 2020. Cette forte évolution du nombre de candidatures serait inévitablement liée à la crise pandémique et à son impact négatif sur le marché de l’emploi.

83% des étudiants en Norvège ont moins de 35 ans. Il existe de grandes différences entre les matières choisies par les jeunes et les étudiants plus âgés. Les étudiants de plus de 35 ans sont beaucoup plus nombreux dans les domaines de la santé, de la formation des enseignants, de l’économie et de l’administration que dans les autres domaines d’études. Il est également constaté une diminution de moitié des échanges universitaires. Un peu plus de 4 600 étudiants sont venus en échange en Norvège en 2020, contre près de 9 000 l’année précédente. Plus de 3 800 étudiants norvégiens sont partis dans le cadre d’un échange universitaire en 2020, contre 7 500 en 2019. 

Le nombre d’étudiants norvégiens diplômés à l’étranger en tant que « free mover » est également en baisse à cause du contexte sanitaire actuel. Sur la base des chiffres préliminaires pour l’année universitaire 2020/21 adressés par la caisse de prêt pour l’éducation, Lånekassen, Diku envisage qu’il y aura une baisse du nombre d’étudiants diplômés à l’étranger l’année prochaine. Pour les étudiants diplômés entrants, le constat est différent. En 2020, plus de 13 000 étudiants internationaux (hors échanges) sont venus en Norvège, soit environ 500 de plus qu’en 2019.

Plus d’informations

 

08.06.2021– Soutien financier accordé aux étudiants sortants pour l’autonome 2021

Le gouvernement norvégien a assuré que les étudiants partant suivre une partie ou l’entièreté de leurs études à l’étranger au cours du semestre prochain pourront obtenir les bourses et prêts du lånekassen sans condition de mobilité. En Norvège, le droit aux prêts et bourses est habituellement accordé à l’étudiant en mobilité si celui-ci est présent physiquement dans son établissement d’enseignement à l’étranger. Le soutien financier restera maintenu même si les étudiants ne peuvent pas se rendre en présentiel sur leur lieu d’étude. Morgan Alangeh, président de l’association ANSA (Association of Norwegian Students Abroad) a exprimé sa satisfaction vis-à-vis de cette décision et a indiqué qu’elle permettra aux étudiants norvégiens de pouvoir terminer leurs études à l’étranger, bien qu’ils ne soient pas encore en mesure de se rendre dans leur établissement d’enseignement.

Plus d’information

 

09.06.2021 – Renforcement du développement de l’offre de formation

Dans un communiqué de presse, le gouvernement norvégien a annoncé développer et adapter l’offre de formation à destination des 10 000 chômeurs, licenciés, jeunes et nouveaux diplômés. Le budget alloué pour cette action représente 81 millions de couronnes norvégiennes (environ 8 millions d’euros). Ce sont 78 projets qui bénéficieront de l’aide financière distribuée par l’Etat, permettant ainsi de proposer 149 cours différents. Cette aide s’ajoute aux 125 millions de couronnes (environ 12 millions d’euros) qui avaient été précédemment distribuées par le gouvernement. Ces offres de cours sont gratuites et dispensées sous format numérique afin de permettre au plus grand nombre de pouvoir en bénéficier.

Plus d’informations