Le Pôle scientifique et universitaire de l’Institut Français de Norvège met en place une veille universitaire pour vous informer des actualités de l’enseignement supérieur en Norvège.

 

  • Classements et statistiques récentes

18.03.2021 – Rapport sur les thèses de doctorat en Norvège par NIFU (2020) : un nouveau record atteint

L’institut nordique d’études sur l’innovation, la recherche et l’éducation (NIFU) a publié le 18 mars dernier son rapport annuel présentant les statistiques sur les thèses de doctorat en Norvège. 1 634 doctorats ont été obtenus en 2020, soit une augmentation de 3% par rapport à l’année précédente. NIFU a annoncé que ce chiffre est un nouveau record pour la Norvège.

Dans ce rapport, l’augmentation des thèses soutenues concerne plus particulièrement le domaine de la médecine et de la santé. Cette discipline est la plus importante en nombre de doctorats obtenus, suivie des sciences sociales puis des mathématiques et sciences appliquées. Le rapport analyse la représentation des doctorants étrangers au sein des différentes disciplines et leur présence est marquée dans les domaines de la technologie, des mathématiques et sciences appliquées, des sciences agricoles et de la médecine vétérinaire.

L’Université d’Oslo est l’établissement comptant le plus de thèses soutenues (497), elle est suivie de l’Université Norvégienne des Sciences et de la Technologie (NTNU) (406) et de l’Université de Bergen (242).

L’âge des doctorants a également été étudié avec une attention particulière : 38 ans est l’âge moyen des doctorants en 2020, soit la même moyenne d’âge que dans les années 1990.

Bien que le nombre de doctorants en 2020 n’ait pas été impacté par la crise pandémique, les conséquences liées à la crise inquiète NIFU pour les prochaines années.

Plus d’informations

 

21.04.2021 – L’Université de Bergen et le développement durable 

La position de l’Université de Bergen a connu une chute significative dans le classement University Impact rankings du Times Higher Education qui évalue l’orientation d’une université vers les objectifs du développement durable (ODD).

Ce classement existe pour la troisième année et l’Université de Bergen y figurait déjà les deux années précédentes. L’Université de Bergen a été classée au rang 201-300 alors qu’elle avait été classée 85ème en 2020 et 53ème en 2019. Cette nouvelle position de l’Université de Bergen peut s’expliquer par le fait que plus d’universités ont participé à cette édition : 1 100 universités ont participé, contre 800 en 2020 et 470 en 2019.

La vice-rectrice aux relations internationales de l’Université de Bergen, Annelin Eriksen, a souligné que les critères d’évaluation ont évolué pour cette 3ème édition. Ce classement évalue chaque université sur 17 objectifs, l’Université de Bergen est mieux classée dans les catégories :

  • Action pour le climat, la santé et le bien-être,
  • Paix, justice et institutions fortes,
  • Partenariats. 

Plus d’informations

 

23.04.2021 – Augmentation du nombre de candidatures dans l’enseignement supérieur

Samordna opptak, la plateforme norvégienne de candidature dans l’enseignement supérieur, a publié les statistiques des candidatures pour la rentrée 2021 : leur nombre a augmenté de 2,2% avec 3 304 candidatures supplémentaires par rapport à l’année 2020.

Dans un communiqué de presse, le gouvernement analyse ces résultats et annonce que la grande majorité des candidats postulent pour des formations dans les domaines de la santé et des sciences sociales ainsi que dans le domaine des nouvelles technologies (ICT). Toutefois, la baisse du nombre de candidatures dans les formations liées à l’enseignement (notamment au niveau primaire et premier cycle du secondaire) inquiète. Le gouvernement annonce qu’il mènera un travail de recrutement national pour inciter davantage de personnes à postuler aux formations d’enseignants.

Le gouvernement se félicite de l’augmentation des candidatures pour les études au sein des écoles professionnelles. Près de 13 000 étudiants ont fait ce choix, leur nombre a augmenté de 37,4% par rapport à l’année 2020. L’augmentation du nombre d’écoles professionnelles participant à cette campagne d’inscriptions ainsi que la pluralité des formations offertes au sein de ces institutions expliquent en partie la croissance du nombre de candidats.

Plus d’informations

 

23.04.2021 – L’Université NTNU : le premier choix dans l’enseignement supérieur en 2021

L’Université Norvégienne des Sciences et de la Technologie (NTNU) a annoncé avoir reçu le plus de demandes d’admission sur Samordna opptak, la plateforme norvégienne de candidature dans l’enseignement supérieur. Sur un total de 154 088 demandes d’inscription, 25 699 étudiants ont choisi NTNU comme premier choix pour la rentrée universitaire 2021. Ce nombre représente 17% des demandes d’admission.

L’université se félicite de ce résultat et souligne l’engouement des étudiants à vouloir s’inscrire dans l’une des quatre nouvelles formations au niveau licence :

  • Paramédical,
  • Electrotechnique et informatique,
  • Chimie médicale et biologique,
  • Intelligence artificielle, cybernétique et informatique.

Malgré la crise sanitaire, NTNU a constaté une augmentation du nombre de candidats internationaux. Il s’agit d’une augmentation d’inscription de 38% par rapport à l’année dernière.

Plus d’informations

 

  • Pratiques innovantes en matière d’enseignement

25.01.2021 – Des étudiants norvégiens en voyage d’étude virtuel à York (Royaume-Uni)

A l’Université de Nord, les étudiants en formation pour devenir professeurs d’anglais ont pu vivre une expérience à l’internationale malgré le contexte actuel. En janvier dernier, ce sont 40 étudiants qui ont participé à un voyage d’étude virtuel au Norwegian Study Center (NSC) situé à York, au Royaume-Uni. Les différents modules enseignés ont été conçu pour optimiser les possibilités offertes dans le cadre d’un apprentissage numérique. Les enseignements comprenaient des cours en ligne en temps réel, des travaux de groupe et des activités de suivi. Les étudiants ont beaucoup apprécié ce programme en ligne et ont reçu un certificat répertoriant les modules et les heures d’enseignement suivis. 

Plus d’informations

 

16.04.2021 – Le prix de la qualité de l’éducation décerné à NTNU

Le prix de la qualité de l’éducation pour l’enseignement supérieur a été décerné à l’Université Norvégienne des Sciences et de la Technologie (NTNU) par la direction de l’internationalisation et du développement de la qualité dans l’enseignement supérieur (Diku). Depuis 2018, ce prix d’1 million de couronnes norvégiennes (environ 100 mille euros) récompense chaque année un travail exceptionnel pour améliorer la qualité éducative. Il encourage ainsi les institutions et les professionnels à travailler au développement de la qualité de leurs formations. Cette année, Diku a reçu 10 candidatures à travers tout le pays. NTNU a été retenue pour son initiative « Experts en équipes » (Eksperter i team), un cours rendu obligatoire pour tous les étudiants de Master à NTNU. Près de 3 500 étudiants suivent ce cours interdisciplinaire axé sur l’apprentissage de la collaboration.

Plus d’informations

 

  • Politique et organisation de l’enseignement supérieur

04.02.2021 – Réorganisation de la direction de l’enseignement supérieur

Le Gouvernement norvégien a annoncé la création de la direction de l’enseignement supérieur et des compétences (HK-Dir) pour le 1er juillet 2021. Cette création naîtra de la fusion d’entités actuellement en charge de l’enseignement supérieur : la direction de l’internationalisation et du développement de la qualité dans l’enseignement supérieur (Diku), la direction norvégienne des TIC et des services communs dans l’enseignement supérieur et la recherche (Unit), le coordinateur national en charge de l’accessibilité de l’enseignement supérieur en Norvège (Universell) et le Centre norvégien pour les données de recherche (NSD AS). Le siège de cette nouvelle direction sera localisé à Bergen et sur les sites actuels d’Oslo, Trondheim et Trosmø.

Cette décision s’inscrit en particulier dans la volonté du Gouvernement à faciliter la distinction des tâches et responsabilités associées aux différents services de l’enseignement supérieur, tout en s’adaptant aux évolutions que connait le secteur de l’éducation.

Plus d’informations

 

15.03.2021 – Développement de nouvelles pratiques éducatives en lien avec le monde professionnel

La direction de l’internationalisation et du développement de la qualité dans l’enseignement supérieur (Diku) a annoncé un financement de 151 millions de couronnes norvégiennes (environ 15 millions d’euros) afin que les établissements norvégiens conduisent des projets en lien avec les acteurs de la vie professionnelle. Le 12 mars dernier, le gouvernement a présenté son Livre Blanc et a incité à une coopération plus étroite entre les établissements d’enseignement supérieur et le monde professionnel. L’Université du Sud-Est de la Norvège (USN) a été citée comme un exemple de réussite car celle-ci collabore avec près de 180 entreprises au niveau régional, national et international. Les étudiants de l’USN peuvent ainsi avoir un premier contact direct avec le monde professionnel dans le cadre de leurs études.

Plus d’informations