À l’occasion de Novembre Numérique 2021, les Instituts français nordiques – Norvège, Suède, Danemark et Finlande – ont le plaisir de vous convier à un webinaire sur l’art et la blockchain !

Inscrivez-vous pour recevoir l’invitation ici. 

 

La blockchain est entrée dans le monde le 3 janvier 2009, introduisant une nouvelle architecture de confiance innovante : un environnement dans lequel les utilisateurs font confiance à un système à l’image d’un grand registre d’informations partagé. Le monde de l’art n’en attendait pas plus, car cette nouvelle technologie qui permet de rendre infalsifiables les œuvres numériques, promet ainsi de supprimer les intermédiaires entre le créateur et son public. Cela offre aussi la possibilité aux artistes d‘être mieux rémunérés, et de reprendre la main sur leurs œuvres et leurs droits. Mais concrètement ; qu’est ce qui va vraiment changer avec la blockchain ? 

 

Est-ce que des termes comme consensus ou décentralisation à travers cette nouvelle technologie sont vraiment des concepts révolutionnaires et émancipatoires ? Et à quoi peut ressembler un monde avec des acteurs anonymes et sans gouvernance propre? Est ce que l’œuvre d’art est vouée à un futur totalement dématérialisé? Et quels avantages concrets la blockchain apporte à la création artistique et aux artistes dans leur relation avec leur public et le marché de l’art?

 

Nous accueillerons à l’occasion de ce webinaire ; l’artiste norvégien Trym Ruud qui a totalement changer sa vie grâce à cette nouvelle technologie, l’artiste de cirque suédois Olle Strandberg, l’artiste danois Jonas Kasper Jensen qui travaille entre art digital, Non Fungible Token, peinture et son, l’artiste, activiste et chercheuse Primavera de Filippi qui donne des conférences sur art et blockchain dans le monde entier et enfin Albert Meige auteur et entrepreneur spécialiste des transformations digitales qui sera le modérateur du débat.

 

Le webinaire sera diffusé sur Zoom le mercredi 17 novembre à 14h. Inscrivez-vous ici pour recevoir l’invitation.